lundi 22 décembre 2008

Qu'est-ce qui est invisible et qui sent la carotte?

Salut, salut la compagnie !

Oui, oui, ça fait longtemps, mais ne perdons pas de temps à ce propos. Les choses les plus rares sont souvent les plus appréciables.

Quoi de neuf depuis la dernière fois ? Pas grand chose finalement… Sinon que tout va bien ici à Mexico. On se sent comme chez nous maintenant… On voit un autre visage de la ville…

Pas d’événement particulier, mis à part un avion qui s’est écrasé en pleine ville, pas très loin de chez nous.Vous en avez peut-être entendu parlé si vous êtes tombés sur un journal qui parlait d’autre chose que de l’élection d’Obama.Le soir de son élection, le jet qui transportait le ministre de l’Intérieur mexicain et toute son équipe de fonctionnaires s’est écrasé juste avant d’atterrir à l’aéroport de Mexico.

Ça s’est donc passé en pleine ville, et la population, ici, à été relativement marquée parce que ça aurait pu être une vraie catastrophe du type « 11 septembre ». J’en rajoute peut-être un peu, mais il faut savoir qu’outre le fait que cet avion transportait qui il transportait, il s’est crashé à côté d’un carrefour hyper fréquenté en nombre de voitures, dans les environs de la résidence du Président de la République, et, soit dit en passant, à 50 mètres de là où je (Marc) prends le bus tous les mardis et jeudis matins.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais c’était assez fou. Et donc, avec toutes les circonstances que je viens de citer (hormis l’arrêt de bus), la thèse officielle de l’accident ne semble pas vraiment convaincre les Mexicains qui soupçonnent plutôt les narcos, contre lesquels le gouvernement, et principalement le ministre écrasé, mène une lutte assez sanglante.

Quand je pense que j’ai failli me manger un avion sur la gueule… pff la la…

Voilà, ça c’était pour L’anecdote.

À part ça, l’année 2008 se termine et on ne vous apprend rien en disant ça (enfin j’espère, hein).

Donc bien évidemment, plein de choses pour tout le monde : la santé, le bonheur, l’argent, etc.

L’année dernière, nous avions bien apprécié le concept de pouvoir se baigner dans la mer en plein mois de décembre, donc on va recommencer ça à partir de demain où nous partons pour les rives de l’Océan Pacifique et les plages de l´État d’Oaxaca.

Nous ne manquerons pas de vous raconter tout ça quand nous rentrerons.

On vous embrasse bien fort.

Vous nous manquez.

 

Donnez-nous des nouvelles !   




2 commentaires:

Marie a dit…

Vous aussi vous nous manquez ! Profitez bien de vos vacances, bonnes fêtes ! Besitos

(Quel est le fruit préféré du canard ?)

Anonyme a dit…

Profitez bien. Joyeux Noël à vous deux.

A bientôt.

Chantal